Category

Nos idées et conseils

races de poneys

Les races de poneys des centres équestres

By | Nos idées et conseils | No Comments

Bonjour KozyLovers ! A l’approche des prochaines vacances scolaire, il est temps de commencer à réviser ses galops ! Que l’on passe un galop cheval ou poney, il y a toujours des choses à savoir pour les deux. Nous avons donc décidé de vous aider dans vos révisions en vous présentant les races de poneys les plus courantes dans les centres équestres. On vous fera également un petit rappel des différentes taille de poneys parce qu’il est toujours dur de s’y retrouver 😉

Un cheval ou un Poney ? 

On revient sur les bases, mais parfois ça ne fait pas de mal une petite piqure de rappel 😉

En France, il existe deux grandes familles d’équidés que l’on répertorie en fonction de leur taille :

  • Les chevaux font plus d’1m48 au garrot
  • Les poneys font moins d’1m48 au garrot
  • Et comme en France on aime compliquer les choses… Il y a quelques exceptions, comme  le poney de polo qui a la taille d’un cheval ou le cheval de Mérens qui a la taille d’un cheval.

On laisse toujours une marge de 2/3 millimètres selon si le poney est ferré ou non. Eh oui, les fers sont comme des talons pour nous 😉

Les différentes tailles d’un Poney 

Il existe quatre tailles de poneys recensées officiellement :

  • Les poneys A, qui font moins d’1m08 au garrot
  • La catégorie des poneys B, qui font entre 1,08m et 1,30m au garrot
  • Les poneys C qui font entre 1,30m et 1,40m au garrot
  • Enfin, les poneys D qui font entre 1,40m et 1,48m au garrot

Il existe une cinquième catégorie pour recenser certains poneys et chevaux. La catégorie E regroupe les très grands poneys et petits chevaux qui font un peu plus d’1m48.

Les races de Poneys

Les centres équestres se concentrent souvent sur plusieurs races de poneys pour proposer plusieurs caractères et compétences aux membres. On en retrouve certaines plus que d’autres, ce qui nous permet de vous faire un petit classement. Dans tous les cas, nous on les aime tous et on le montre avec nos chaussettes d’équitation dédiées aux poneys !

Voici les races de poneys les plus vues dans les centres équestres en France 😉

 

Le Fjord 

Le poney Fjord vient de Norvège, et au bureau on craque complètement sur sa robe ! C’est une bone race de poney pour les sports, le loisir mais aussi l’attelage. Il mesure entre 1,35m et 1,55m.

race de poney fjord

Le Connemara 

Le poney de race Connemara vient d’Irlande. Il est parfait pour les sports et loisirs des enfants. Il mesure de 1,28 à 1,48m au garrot ce qui fait souvent de lui un grand poney. Du coté des robes, il peut être de toutes les couleurs sauf Pie (mais si vous en voyez un bleu turquoise prévenez-nous, on le veut en photo au bureau !)

Poney Français de Selle 

Le poney Français de Selle est…. Français ! Comme son nom l’indique, facile à retenir donc. C’est également un poney de sport et loisirs qui mesure entre 1,25 et 1,48m au garrot. Toutes les robes sont admise et c’est un excellent poney de compétition 😉

Le shetland 

Surement l’un des poneys les plus appréciés… et à juste titre ! Le shetland a tout pour nous faire craquer. Il vient d’Ecosse et se plaît dans les loisirs, l’attelage et les jeux équestres. Malheureusement seul les tous petits peuvent en bénéficier. En effet, il ne mesure qu’entre 0,80m et 1,07m au garrot. Ce qui fait de lui une race de poney à part et le plus petit d’entre eux !

races de poneys shetland

 

Et vous, quelles sont vos races de poneys préférés ?

comment bien commencer l'année en équitation

Comment bien commencer l’année en équitation

By | Nos idées et conseils | No Comments

Bonjour KozyLovers ! Comment allez-vous en ce début d’année ? On espère que vous avez fini l’année en beauté. On vous souhaite plein de belles choses pour cette nouvelle année qui débute ! Une belle saison, des concours réussi, de belles balades à cheval, des friandises partout pour lui et des chaussettes partout pour vous… Bref un beau programme 😉 En attendant, il est temps de prendre ses bonnes résolutions ; et ce n’est pas toujours simple de savoir par où commencer. Suivez les conseils KozySocks pour bien commencer l’année en équitation !

bien commencer l'année

On fait le point sur l’année écoulée

Pour partir du bon pied et bien commencer l’année en équitation, on commence par faire le point sur l’année qui vient de s’écouler. C’est valable dans votre vie perso’ aussi d’ailleurs. Faire le point aide toujours à savoir où l’on en est. Vous verrez ainsi les échecs mais aussi les réussites qui ont jalonné votre parcours. Vous pouvez par exemple faire un tableau résumant les réussites et les échecs. Ensuite repensez à tous les moments de cette année et notez-les. Vous pouvez aussi annoter les émotions que cela vous procure afin de vous en libérer plus facilement si elles sont négatives.

Définissez clairement vos objectifs

Maintenant que vous savez d’où vous partez, il est temps de décider où vous voulez aller. Quels sont vos objectifs pour bien commencer l’année en équitation ? Voulez-vous faire plus de concours d’équitation ? Travailler plus le dressage de votre cheval ? Ou au contraire lâcher un peu de lest et axer cette saison sur des balades avec votre compagnon de route ?

Tous les objectifs sont bons tant qu’ils correspondent à vos aspirations profondes. Il faut que vous y preniez du plaisir sinon c’est voué à l’échec 😉

On vous conseille de noter ces objectifs pour vous en souvenir. A vous de voir si un simple post-it suffit ou si vous voulez en faire un bel encadrement. Dans tous les cas, gardez cela à porter de main afin de pouvoir le relire régulièrement. Vous éviterez ainsi de vous perdre en cours de route (ou d’année plutôt) et suivrez correctement votre ligne directrice.

On s’organise à l’avance

Pour bien commencer l’année en équitation, il faut savoir où l’on va. Par la suite, il faut pouvoir tenir ses objectifs tout au long de l’année. Pour cela, il faut s’organiser en amont pour ne pas être pris au dépourvu à la dernière minute. Vous prévoyez d’aller absolument sur des gros concours comme Fontainebleau, Lamotte ou Equita’Lyon ? Renseignez-vous plusieurs mois à l’avance sur le programme et les inscriptions. Vous pourrez ainsi prévoir votre entraînement en fonction de ces évènements et serez au point le jour J.

Plusieurs techniques sont envisageables en fonction de votre personnalité :

  • Vous pouvez commencer un Bullet Journal si vous avez l’âme créative. Très en vogue ces dernières années, le BuJo vous permet de vous organiser tout en stylisant un cahier par vos créations. Dessinez votre cheval, collez une photo de la carrière de vos écuries… Les idées sont nombreuses. Vous trouverez de nombreuses idées sur Internet pour bien commencer votre Bullet Journal
  • Utiliser un agenda électronique si vous êtes tête en l’air. Vous pourrez ainsi recevoir des rappels sur votre téléphone et votre ordinateur. Planifiez à l’avance vos idées et choses à faire pour être sûr de ne pas louper les deadlines.
  • Un bon vieil agenda papier si vous êtes organisée de nature. on a tendance à l’oublier, mais rien de mieux qu’un bel agenda papier pour s’organiser. On en trouve des tas en début d’année. Il en existe d’ailleurs spécialisé dans l’équitation. Vous pourrez ainsi bien planifier votre année à venir.
  • Evidement, rien ne vous empêche de mixer ses solutions ou d’en trouver une plus adaptée à votre personnalité 😉

Vous serez en plus moins stressé à l’approche des concours d’équitation. Tout bénef !

Conseil pour bien commencer l’année en équitation

Vous avez toujours du mal à tenir vos bonnes résolutions ? Au 1er janvier, on prend un tas de bonnes résolutions puis on les oublie… Ou plus simplement on a plus envie de s’y mettre une fois avril passé. Mais il existe une solution toute simple pour pallier à cet état d’esprit.

Prenez UNE SEULE bonne résolution en début d’année : prendre une bonne résolution chaque début de mois !

Par exemple en janvier, décidez de travailler plus votre incurvation. En février de mieux travailler vos connaissances à cheval, en mars d’aller faire de jolies ballades…

En fragmentant les bonnes résolutions, vous avez plus de chances d’arriver au bout de celles-ci. Vous verrez, c’est plus motivant de réussir de petites choses chaque mois que d’échouer sur une grosse chaque année 😉

Et vous, que faîtes-vous pour bien commencer l’année en équitation ?

gérer son stress avant un concours d'équitation

Comment gérer son stress avant un concours d’équitation ?

By | Nos idées et conseils | No Comments

Nous avons déjà tous ressenti du stress lors d’un moment de notre vie. L’équitation n’échappe d’ailleurs pas à la règle. Même si revoir notre cheval favori nous met très souvent de bonne humeur, certains aspects nous font parfois oublier les bons moments et nous focaliser sur les mauvaises choses. On pense notamment au transport des chevaux, au stress avant un concours particulièrement important etc. Si un peu de stress est positif pour la motivation du cavalier, trop en faire devient vraiment néfaste. Alors comment gérer son stress avant un concours d’équitation ? Suivez nos astuces !

Apprendre à gérer son stress par la préparation

Pour gérer son stress avant un concours d’équitation, il est important de vous préparer à l’avance ! Le stress arrive souvent par un manque de confiance en soi le jour J. Et qui dit manque de confiance, dit souvent préparation pré-concours négligée. Dans les semaines précédents votre concours, commencez par travailler la désensibilisation de votre cheval. Il sera ainsi moins impressionné lors du transport le jour du concours. Les chevaux sont très sensibles à votre humeur. En vous entrainant tous les deux à l’avance, vous arriverez mieux à gérer votre stress avant un concours d’équitation.

Durant les reprises avant votre concours, imaginez vous déjà être le jour J. Mettez vous dans un bon état d’esprit et prenez de bons réflexes en pensant être en pleine compétition. Ainsi vos réflexes se développeront plus facilement et ressortiront tous seuls le vrai jour. Vous serez donc moins impressionné et aurez moins besoin de réfléchir à ce que vous devez faire.

gérer stress cheval

Faire des exercices pour apprendre à gérer son stress avant un concours d’équitation

Exirce 1 : La respiration pour oublier son stress

La respiration est très souvent oubliée lorsqu’on stress. On halète, on loupe un souffle et c’est le bazar. Chaque fois que vous en avez l’occasion, (à cheval ou non), respirez consciemment de manière profonde et régulière. Prenez de grandes inspirations et sentez l’air emplir vos poumons doucement. Bloquez votre respiration 1 à 2 secondes puis relâchez doucement votre souffle en sentant l’air sortir de votre corps. Imaginez que chaque inspiration vous offre un air pur, plein d’énergie et revitalisant. A l’inverse, chaque expiration expulse le stress et les sentiments négatifs de votre corps. Alors, on se sent plus détendu non ? 

Exercice 2 : Balade en main pour cheval stressé

Si vous êtres stressé de nature, il y a fort à parier que votre cheval le sera également. N’oubliez pas qu’ils ressentent la moindre de nos émotions, même si nous cherchons à les cacher. Pour vous calmer tous les deux, rien de tel qu’une petite balade en main pour vous détendre. Trouvez un endroit calme qui détendra votre cheval et laissez le se balader avec vous tranquillement. A force de voir des oiseaux et des feuilles tomber, il n’y fera même plus attention ! En allant régulièrement vous balader, il s’habituera à plein de choses. Il y aura ainsi moins de stress avant un concours d’équitation.

Exercice 3 : Une séance de papouilles pour gérer son stress avant un concours d’équitation

Au moment de préparer votre cheval avant le concours, prenez du temps pour lui. Réalisez un pansage très long pour détendre ses muscles et les échauffer. C’est le moment pour lui offrir des massages avec vos mains ou avec d’autres outils. Cela vous détendra vous et lui avant d’aller vous échauffer.

 

Vous pouvez également utiliser des huiles essentielles pour détendre votre cheval.

En réalisant régulièrement ces petites astuces, nul doute que vous saurez mieux comment gérer son stress avant un concours d’équitation… Et vous, que faîtes-vous dans ces cas là ?

récompenser son cheval

Comment récompenser son cheval ou son poney ?

By | Nos idées et conseils | No Comments

Lorsqu’on débute l’équitation (ou pas d’ailleurs), on a parfois du mal à comprendre son cheval et à savoir comment le gérer. On commence tout juste à découvrir l’animal et on ne comprend pas toujours parfaitement ses besoins ou ses envies. C’est un point important en équitation de tisser une relation avec son compagnon de manège. Plus votre relation sera épanouie et plus votre travail sera satisfaisant. Et votre compagnon mérite bien d’être récompensé de temps en temps. Vous vous demandez comment récompenser son cheval ou son poney durant le travail ou après ? Suivez le guide KozySocks !

récompenser son cheval

Récompenser son cheval durant le travail 

Lors des reprises, on est souvent très concentré sur l’exercice en cours, sur la mémorisation du parcours à effectuer etc. Il arrive donc parfois qu’on oublie notre cher et tendre. Pourtant lui aussi fourni un effort avec vous 😉 Alors dès que vous demandez quelque chose, il va falloir apprendre à récompenser votre cheval. Vous pouvez commencer par lui faire quelques caresses sur l’encolure pour le féliciter.

Mais attention ! On voit souvent des cavaliers donner une grande claque sur l’encolure du cheval. Alors que celui-ci a la peau très (très) sensible. D’ailleurs, avez-vous déjà vu un cheval faire cela à un autre ? Au contraire, ils se font plutôt des gratouilles. Une caresse vigoureuse suffira donc à lui faire comprendre votre intention, pas besoin d’en faire trop.

Une fois votre exercice terminé, laissez votre cheval souffler un peu au pas. C’est le moment pour lui laisser les rênes longues pour lui faire comprendre qu’il a bien travaillé !

Pensez également à stopper toute action de votre part dès que votre cheval y répond. Par exemple, lorsque vous demandez un départ au trot : vous pressez ses flancs avec vos jambes, voire donnez un petit coup de talon. Immédiatement après son départ au trot, faites-lui comprendre qu’il a bien réagi en arrêtant la pression.

Récompenser son cheval après la reprise 

De nos jours, on voit beaucoup de friandises aux saveurs parfois extravagantes sur le marché. Si toutes ne sont pas mauvaises, il va falloir bien les choisir ! Prenez une friandise la plus naturelle possible. Gardez également à l’esprit qu’une friandise achetée est très pratique. Mais qu’un légume ou un fruit sera souvent bien meilleur pour votre cheval. Rien de plus naturelle qu’une pomme ou une carotte 😉

Dans tous les cas, les friandises sont à utiliser avec parcimonie. Le risque ? Votre cheval vous verra comme un distributeur de gâteries et risque de prendre du poids. Favorisez toujours des caresses ou un moment confortable pour le récompenser. C’est ainsi qu’ils fonctionnent dans la nature alors évitons de trop changer leurs habitudes 😉

Vous pouvez donc au choix :

  • Le promener en longe dans son carré d’herbe préférée
  • le lâcher en liberté si possible avec des copains
  • lui faire le pansage complet de ses rêves
  • le laisser se rouler par terre
  • Faire un petit jeu avec lui 

Le but est de lui proposer une activité qui lui donne du confort. Voila la meilleure façon de récompenser son cheval, en se préoccupant de lui et en lui accordant du temps 😉

Et vous, quels sont vos conseils pour récompenser son cheval ?

récompenser son cheval

gymnastique pour cavaliers

Gymnastique pour cavaliers : une bonne préparation physique

By | Nos idées et conseils | No Comments

Que l’on fasse de l’équitation plusieurs fois par semaine ou seulement quelques fois par mois, il est important d’être dans une bonne forme physique. L’équitation est un sport qui travaille de nombreux muscles… Et provoque de nombreuses courbatures, souvent à des endroits dont nous ignorions l’existence. Ce sont notamment les abdominaux qui sont le plus travaillés. Mais les mollets, le dos et autres ne sont pas en reste 😉 La gymnastique pour cavaliers permet d’assouplir les muscles et de se maintenir en forme entre 2 reprises. D’ailleurs, les étirements sont souvent indispensables pour un cavalier. Il existe des centaines d’exercices en gymnastique. Mais de nombreux exercices de gym sont bien optimisés pour les cavaliers. Il est donc bien plus intéressant de pratiquer les bons. Alors, pour la gymnastique pour cavaliers, qu’est ce qu’il faut faire ?

Les types d’exercices pour la gym du cavalier 

Avant de se lancer à corps perdu dans des exercices tout plus compliqués les uns que les autres, il est important de savoir ce que vous voulez travailler. Premier élément important à travailler : l’équilibre et la stabilité. Cela vous permet d’adopter diverses position sur votre cheval, et ce peu importe l’allure. Votre coordination est également importante. Sur le dos de votre cheval, il faudra penser au placement de votre jambe, réussir à garder les mains libres sur les rênes tout en utilisant votre cravache, à regarder où vous allez, à maintenir le rythme de votre cheval, à garder le dos bien droit… Et le tout en souriant au public ! Et encore, cette liste est non-exhaustive 😉 Dernier pointe important, la souplesse. Il faudra en effet être très souple rien que pour monter et descendre de votre cheval, alors imaginez quand vous êtes dessus.

Exemples d’exercices de gymnastique pour cavaliers 

Pour travailler tous ces aspects, l’idéal serait de vous procurer un gros ballon de gym. Ils sont très utiles et ne coûtent pas grand chose.

gym pour cavaliers sur swiss ball

L’exercice de base à pratiquer de toutes urgence, vous le connaissez déjà : les squats ! Vous pouvez par contre effectuer des variantes, comme le squat du prisonnier qui se fait avec les jambes écartées. Avec un ballon, on change de position. On se couche et on appuie fort sur le ballon pour faire travailler les adducteurs.

Vous pouvez également pratiquer l’exercice de la planche pour travailler vos abdominaux (et le reste de votre corps dans une moindre mesure). Vous pouvez également effectuer cette exercice avec une Swiss ball pour travailler votre équilibre.

Pour le haut du dos, vous pouvez faire l’exercice nommé « Superman » même si malheureusement il ne vous apprendra pas à voler… Il existe aussi de nombreux exercices pour le dos à faire sur un ballon de gym.

Prenez la même position qu’au galop et réalisez de petites mouvements de flexion pour simuler un vrai galop. Vous pouvez ensuite ajouter un petit ballon entre vos jambes, tenir des bouteilles remplies dans chaque main ou faire le mouvement sur la pointe des pieds pour corser l’exercice.

Vous pouvez également pratiquer la voltige (en plus on a de superbes chaussettes d’équitation voltige pour vous !). Il faudra faire de nombreux exercices de gym sur un cheval 😉

Voilà, vous êtes prêts à débuter des exercices de gym spécialement dédiés aux cavaliers. Bien sûr il en existe beaucoup d’autres pour perfectionner votre entraînement. Avez-vous envie qu’on vous présente d’autres exercices de gymnastique pour cavaliers à l’avenir ?

l'olfactothérapie pour chevaux

L’olfactothérapie pour chevaux, une bonne idée ?

By | Nos idées et conseils | No Comments

Bonjour les KozyLovers ! Aujourd’hui on revient vers vous avec une astuce naturelle à tester sur votre ou vos compagnons, voire même sur vous 😉 Alors si vous êtes fan de remèdes naturels à utiliser pour soigner votre cheval ou votre poney, restez donc avec nous quelques instants. D’ailleurs, l’olfactothérapie peut également servir sur d’autres animaux. Faites toutefois attention à vos compagnons bien plus petits (lapins, hamster, etc.), leurs bronches peuvent être trop fragiles pour supporter les huiles essentielles. Mais alors, qu’est-ce que l’olfactothérapie pour chevaux, et à quoi sert-elle ?

Connaissez-vous l’olfactothérapie ? 

L’olfactothérapie est une méthode thérapeutique (jusque-là on s’en doutait), qui utilise les huiles essentielles. Et plus précisément, c’est l’odeur de ces huiles qui va jouer un rôle important. C’est une branche de l’aromathérapie qui permet à nos émotions inconscientes de refaire surface. L’olfactothérapie pour chevaux est d’ailleurs encore plus efficace que pour nous les humains 😉

Le saviez-vous ? 

Chaque odeur a une signification bien particulière pour chacun de nous. Par exemple, quand vous sentez l’odeur des feuilles de l’automne, à quoi pensez-vous ? Cette pensée vous vient de l’odeur, qui vous rappelle un souvenir, le plus souvent de votre subconscient. Et ainsi grâce à une odeur, votre cerveau envoie un message : il aime, ou il n’aime pas. C’est aussi simple que cela.

Il faudra ensuite trouver la bonne huile essentielle, qui activera une bonne émotion afin de résoudre certains problèmes refoulés. Certaines sont toutes indiquées, comme la lavande pour le stress ou la clémentine pour le sommeil. D’autres sont parfois plus dures à trouver. En tout cas, chaque choix est personnel.

l'olfactothérapie pour chevaux

L’olfactothérapie pour chevaux, comment ça marche ? 

On dit souvent « avoir une mémoire d’éléphant », mais le cheval pourrait aussi avoir sa propre expression ! Saviez-vous qu’un cheval n’oublie absolument rien de sa vie ? Des parties de celles-ci peuvent se réfugier dans son subconscient, mais il n’oubliera jamais rien pour autant. Ainsi, si chaque jour vous êtes attentionné envers votre cheval ou poney, il s’en souviendra. A contrario, si un jour vous lui avez crié dessus, il le gardera en mémoire.

L’olfactothérapie pour chevaux prend alors ici tout son sens. Que faire pour un cheval maltraité durant sa jeunesse ? Essayez les huiles essentielles ! Bien sûr, le cas est ici assez extrême, mais vous pouvez l’utiliser pour des causes plus mineure. Une balade qui se passe mal, un coup de blues durant l’hiver, un concours où vous étiez stréssés.es, etc.

Comment utiliser les huiles essentielles sur mon cheval ou poney ? 

Rien de plus simple, mon cher ! Tout d’abord, retiens qu’il est fortement déconseillé d’appliquer une huile essentielle pure sur la peau. Certaines (comme la clémentine) ne doivent jamais être utilisées sur la peau car elles sont photosensibles (elle laissent des marques indélébiles sur la peau exposée au soleil).

Ensuite, vous avez deux solutions : soit vous choisissez une application directement sur la peau, soit une application indirecte.

Pour mettre une huile essentielle sur sa peau, il faut d’abord la diluer dans une huile neutre (huile de coco, huile d’argan, d’olive… le choix est vaste). Mettez quelques gouttes d’huiles essentielles dans une plus grande quantité d’huile neutre (qui doit toujours rester majoritaire). Puis appliquez-la sur la surface souhaitée en faisant attention aux yeux, naseaux et autres surfaces sensibles. Dans un bol ou ramequin, le mélange se conserve quelques jours. Dans un récipient fermé et à l’abri de la lumière, plusieurs mois. Rappelez-vous que l’olfactothérapie pour chevaux se base sur l’odorat, il faut donc qu’il puisse sentir votre mélange 😉

Vous pouvez également concocter un mélange d’huiles essentielles et le mettre dans un spray (ancien tube de crème bien lavé, spray à eau ou shampoing pour chevaux). Libre à vous ensuite de le vaporiser dans différents endroits : le van de transport pour le calmer, sur son licol, dans son box etc. Faites-bien attention toujours aux yeux et autres parties sensibles.

Vous voilà désormais bien informé sur l’olfactothérapie pour chevaux ! Et vous, avez-vous déjà testé cette méthode naturelle sur votre cheval ou poney ?

tenue hivernale pour les cavaliers

Quelle est la meilleure tenue hivernale pour les cavaliers ? 

By | Nos idées et conseils, Tendances shopping | No Comments

Brrrr ! Sentez-vous le froid qui est déjà arrivé ? Ce petit vent qui vient chatouiller les frileux ou frileuses… Et bien évidement, les cavaliers et leurs chevaux sont très dépendants de la météo. Nous subissons donc deux fois plus les outrages de ce froid à travers nos vêtements. Alors avant d’abandonner l’équitation pour les 6 prochains mois (ok là c’est pour les frileux de l’extrême), pensez à adapter votre tenue. Découvrez nos astuces pour avoir la meilleure tenue hivernale pour les cavaliers ! 😉

cheval en hiver

Protéger le haut du corps 

Première astuce, on commence par mettre un bonnet en dessous de sa bombe. A défaut, vous pouvez également mettre un bandeau pour protéger au moins vos oreilles. Petite astuce de femme (ou d’homme aux cheveux longs), on les attache sur le bas de la nuque pour la protéger un peu plus. Et on rabat des cheveux supplémentaires sur les oreilles 😉

Pour le cou, nous vous conseillons de prévoir un tour de cou plutôt qu’un foulard ou une écharpe. En effet, le foulard pourrait s’envoler durant votre reprise et effrayer votre cheval ou votre poney. Si les tours de cou sont trop larges pour vous, choisissez votre bandana préféré, et dépliez-le au maximum avant de l’attacher.

Vous trouverez également des pulls de sport avec un col qui remonte sans trop serrer. Dans tous les cas, il faudrait choisir quelque chose d’assez près du corps pour pratiquer l’équitation. Vous pouvez tout à fait monter en veste d’hiver à condition que celle-ci soit fermée. Choisissez donc une veste assez courte, de préférence avec une tirette qui remonte du bas vers le haut. Vous pourrez ainsi dégager vos hanches si le besoin s’en ressent.

Compléter votre tenue hivernale avec une paire de gants. Toutes les paires peuvent convenir, à condition que vous soyez à l’aise dedans. Veillez toutefois à ce qu’ils ne glissent pas trop, vous risqueriez de laisser glisser vos rênes 😉

Protéger le bas du corps 

C’est ici que ça se corse, puisque vous aurez moins de marge de manoeuvre pour couvrir le bas de votre corps.

Souvenez-vous, en équitation, il faut à tout pris éviter les coutures sous peine de souffrir le martyr à cause des frottements. Alors avant d’ajouter vos couches d’oignons, pensez à lire nos conseils sur une tenue hivernale pour les cavaliers 😉

En premier lieu, choisissez un pantalon spécialement conçu pour l’hiver. Le coton est plus chaud que sur les autres pantalons d’équitation. Si cela ne suffit pas, vous pouvez mettre un legging ou collant en dessous, voire même le pantalon de ski au dessus !

Prévoyez des bottes chaudes et ajoutez-y une bonne paire de semelles pour bottes d’équitation. Elles vous permettront d’isoler correctement votre pied afin de conserver un maximum de chaleur.

Les chaussettes chaudes de KozySocks : un must dans la tenue hivernale pour les cavaliers

Découvrez les chaussettes d’équitation molletonnées de KozySocks. Avec elles, il est certain que votre petit pied restera bien au chaud dans votre bottes. Le pied est en coton molletonné (donc plus épais) pour vous apporter un maximum de chaleur et vous offrir de belles balades dans la neige. Testées et approuvées, elles sont aussi chaudes que des chaussettes de ski 😉

chaussettes d'équitation KozySocks pour l'hiver

Et vous, que recommandez-vous comme tenue hivernale pour les cavaliers ?

prendre soin de la crinière de son cheval

Comment prendre soin de la crinière de son cheval ?

By | Nos idées et conseils | No Comments

Aujourd’hui on va parler crinière. On ne va pas préciser quelle crinière puisqu’au final entre celle de notre cheval et la nôtre il y a assez peu de différence quant à l’entretien ! Cela vous surprend ? Pourtant la crinière est très importante pour votre cheval. Non seulement elle lui donne un air de rockeur des années 80′, mais elle l’aide aussi à chasser les mouches, à se protéger du froid etc. Alors quand la crinière est toute raplapla et que les crins de la queue font grise mine, on ne réfléchit plus et on passe à l’action ! Découvrez nos astuces pour prendre soin de la crinière de son cheval.

prendre soin de la crinière de son cheval

Un bon shampoing pour prendre soin de la crinière de son cheval

On utilise souvent de bons shampoings pour nos cheveux. La même règle s’applique pour la crinière et la queue de votre cheval. Prévoyez un shampoing doux, sans silicone pour ne pas abîmer les crins. Vous pouvez éventuellement y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle pour renforcer l’action du shampoing : plus de brillance, de force etc.

Durant le shampoing, massez bien la base des crins pour favoriser la repousse et chouchouter votre compagnon.

N’oubliez pas qu’il ne faut pas faire de lavages trop régulièrement au risque d’abîmer davantage le crin. 1 fois par semaine est le maximum en été et on oublie les shampoing en hiver sauf cas de force majeure. Votre cheval a droit à un traitement de faveur en hiver 😉

Démêler la crinière régulièrement

Lors du pansage de son cheval, il est important de brosser la crinière et la queue de son équidé. On évite alors que de trop gros noeuds se forment. Pour cela, on brosse le crin du bas vers le haut pour ne pas casser ou tirer trop fort sur les crins. On peut commencer à démêler avec les doigts si la brosse a du mal. Il faut d’ailleurs utiliser une brosse spécifique pour prendre soin de la crinière de son cheval. On oublie l’étrille et on utilise une brosse douce, voir une brosse à cheveux. Si vous brossez une dizaine de minutes à chaque pansage vous verrez vite la différence 😉

démêler la crinière de son cheval

Nourrir la crinière de son cheval

Dans l’idéal, vous pouvez réaliser des cures pour nourrir les crins de votre cheval. Utilisez des huiles végétales pour éviter les produits trop chimiques. L’avantage ? Vous pouvez utiliser les mêmes pour vous et votre cheval ! Bon plan 😉

Favorisez l’huile de ricin, l’huile d’amande douce, l’huile de coco ou d’avocat. Elles sont peu chères à l’achat et ont des vertus miraculeuses. Laissez agir environ 30 min et rincez pour enlever le surplus. Le mieux est de faire un shampoing par la suite, il faut donc plutôt faire la cure en été.

Et vous, quelles sont vos conseils pour prendre soin de la crinière de son cheval ?

préparer son cheval pour l'hiver

Préparer son cheval pour l’hiver en 3 points importants

By | Nos idées et conseils | No Comments

Hello les KozyLovers ! Sentez-vous ce vent de fraicheur qui arrive ? Chez KozySocks on a déjà allumé le chauffage depuis un moment pour tenir le coup. Nos bien-aimés chevaux n’ont malheureusement pas cette chance et subissent plus que nous le froid. Alors même s’ils sont plus résistants que nous pauvres petits humains, il faut tout de même préparer son cheval pour l’hiver afin d’être serein. Mieux vaut prévenir que guérir non ? 😉 Alors découvrez ici les astuces pour préparer votre cheval à passer un bon hiver.

cheval sous la neige

 Le pansage des chevaux en hiver

Le pansage est un point très important lorsqu’on fait de l’équitation. Si l’on favorise les douches en été pour rafraîchir et laver entièrement son cheval, il faut autant que possible les éviter durant l’hiver. Le poil de votre compagnon est très long à sécher, il pourrait donc attraper froid.

Si votre cheval est couvert, n’enlevez pas la couverture d’un coup avant votre reprise. Commencez par panser l’avant-main en laissant la couverture sur l’arrière-main et vice-versa. Le choc de température sera ainsi des moindre pour votre dada.

Après votre reprise, si votre cheval a transpiré, vous pouvez essuyer son poil pour le faire sécher. Servez-vous de paille propre ou d’une serviette pour absorber un maximum d’humidité.

Bien s’occuper du pied 

Neige, pluie, boue… En hiver, l’humidité est souvent très présente. Pensez à bien vérifier la fourchette de votre compagnon pour éviter qu’elle ne pourrisse. Pour prévenir la pourriture de la fourchette, vous pouvez y appliquer du goudron au moment du pansage. L’application d’une graisse noire est également recommandée sur le sabot pour le protéger. Ces deux éléments constituent une barrière contre l’humidité afin de bien préparer son cheval pour l’hiver et son mauvais temps.

tête de cheval hiver

– Hé, moi aussi j’ai froid sous la neige !

Monter à cheval en hiver

Monter à cheval en hiver est tout à fait possible, heureusement 😉 Il faut toutefois garder en tête certains risques et savoir les éviter.

Lorsque les températures sont basses, allongez le temps de votre détente avant de passer aux choses sérieuses. Eh oui, comme nous, votre cheval aura besoin de plus de temps pour échauffer ses muscles par temps froid.

Faites également très attention au terrain sur lequel vous montez. Un manège couvert est l’idéal pour monter sans risque, mais tous n’ont pas la chance d’en avoir un à proximité. Si votre reprise se fait en extérieur, ou si vous allez vous balader, évitez les sols glacés et glissant.

Préparer son cheval pour l’hiver en extérieur

Si votre cheval vit en extérieur, il vous faudra investir dans une couverture pour le protéger. Il existe différents types de couvertures à choisir selon les conditions de votre cheval et les températures. Comme pour les sacs de couchages, certaines sont bien plus chaudes que d’autres. Bien choisies, elles permettront à votre cheval de conserver une température corporelle idéale.

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour préparer son cheval pour l’hiver ?

Un exemple d'exercice en équi yoga

A tester de toute urgence : l’équi yoga

By | Nos idées et conseils | No Comments

Le yoga, vous allez nous dire, « mais on connait déjà » ! Alors on va vous épargner le discours habituel « ça va renforcer votre corps, améliorer votre souplesse, et vous pourrez en retirer des bénéfices aussi bien dans votre vie de tous les jours que dans vos activités sportives. »
Ça, c’est de notoriété publique. On va donc se concentrer sur les biens-faits du yoga pour les cavaliers… ce qui nous amène sur l’arrivée de l’équi yoga !

L’équi yoga, kesako ?

Une séance d’equi yoga se déroule en deux temps :

  • La première partie se passe au sol, sur un tapis ou directement à côté du cheval. Le but est de se focaliser sur son corps et de créer une harmonie entre le corps et l’esprit (comme un cours de yoga classique)
  • La seconde partie du cours permet d’appliquer tout ce qu’on a appris au sol sur le cheval. On va apprendre à contrôler sa respiration, à mieux se concentrer, etc.

Pourquoi adopter l’équi yoga ?

L’équi yoga a pour but d’aider les cavaliers à utiliser tout le corps pour communiquer au mieux avec son cheval ou son poney. Et de cet exercice, le cavalier et le cheval vont en tirer le même intérêt : travailler dans le même sens, en ayant le même but. Cela est très important pour bâtir une réelle relation de confiance entre les partenaires.

L’objectif final de cette discipline est de trouver un équilibre constant pour le cavalier, car le déséquilibre est souvent à l’origine de l’incompréhension du cheval, voire même de comportements agressifs. Et en trouvant une vraie position à cheval, cela vous permettra de progresser plus vite pendant vos cours d’équitation 😉

Pour les plus curieux, et les cavaliers parmi vous qui auraient envie de tester, voilà un exemple en accéléré déqui yoga, histoire de vous donner une petite idée : https://www.youtube.com/watch?v=w9tmBVAR8Wo

Alors, ça vous a donné envie de tester ? Chez KozySocks, on s’entraîne déjà sur nos chaises (il faut bien commencer quelque part…) !